Accueil / Persuasion / Quand le marketing déconne


Quand le marketing déconne

Bien souvent, le marketing ne tourne pas très rond. Cela devient encore plus flagrant lorsqu’on observe le marketing d’une autre culture, ou de notre propre culture, quelques décennies en arrière. Parfois, c’est amusant. Par exemple, je trouve que les pubs des années 20-30 qui font l’éloge du radium et de la radioactivité sont plutôt amusantes. Parfois, c’est affligeant. Je pense par exemple aux pubs sexistes/racistes des années 50-60.

Dans le webmarketing, une erreur classique est de recopier bêtement ce que font les Américains sans prendre en compte nos différences culturelles. Par exemple, les Américains parlent d’argent d’une manière bien plus naturelle que les Français.

J’ai travaillé pendant quelques années dans une entreprise américaine, et ma première rencontre avec la majorité des Américains que j’ai croisés a commencé par un « Bonjour, combien tu gagnes ? ». Pour un Français, une telle question est grossière.

Ayant expérimenté les deux cultures, je trouve que finalement, notre rapport à l’argent est beaucoup plus pathologique que le leur. Mais la copie littérale de leur façon de faire du marketing donne un résultat un peu trop « bling bling » pour nous.

Bien souvent, le marketing est nocif et dénature totalement le message qu’il est censé promouvoir. Certains ne s’en inquiètent pas, pourvu que cela fasse vendre. À mon sens, le message que l’on transmet est plus important que le marketing et il faut faire attention de ne pas trop dénaturer ce que l’on souhaite exprimer juste pour des raisons commerciales.

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

Marketing direct
Quand le marketing déconne
+ Quand le marketing tue l’information