Accueil / Persuasion / Marketing direct / L’éthique du webmarketing


L’éthique du webmarketing

L’éthique du webmarketing est un sujet à la mode en ce moment. Je n’arrête pas de voir des articles ou des vidéos sur ce thème. Malheureusement, même si cette mode part d’une bonne intention, tous ces articles/vidéos sont subjectifs et n’apportent finalement rien de concret.

Par exemple, certaines personnes affirment qu’il faut pouvoir se regarder dans une glace sans avoir honte. Selon ces personnes, lorsque nous ressentons de la honte, c’est que notre marketing pose un problème d’éthique. Ceci est doublement faux. Certaines personnes arnaquent les gens sans ressentir la moindre honte. D’autres se sentent honteuses du simple fait de vendre quelque chose. La honte n’a rien à voir avec l’éthique.

D’autres estiment que si une personne pratique tel prix, son marketing est éthique. Mais si elle pratique tel autre prix, il ne l’est pas. Bien sûr, suivre la mode de vendre des formations audio ou vidéo d’une heure autour de 100€ est un peu limite. Surtout lorsqu’on ne propose aucun suivi, aucun échange, et que l’on trouve une information de meilleure qualité dans un ebook Kindle à 3€. Ce type de pratique est peut être « à la limite », mais si des gens sont prêts à acheter si peu d’information à ce prix, pourquoi pas ?

Enfin on retrouve chez certaines personnes une liste des techniques de persuasion considérées comme éthiques et une liste de techniques non éthiques. Cette fois encore ce choix est subjectif et peut varier selon la sensibilité de la personne qui a établi la liste.

Pourtant, il existe un moyen très simple, et parfaitement objectif pour savoir si un marketing (web ou non-web), est éthique. Le marketing est éthique lorsqu’il ne ment pas.

Si pour vendre votre formation d’une heure à 100€, vous êtes obligé de raconter que l’information qu’elle contient est nouvelle, exclusive, et tellement révolutionnaire que cela va changer la vie des personnes qui y auront accès, ce n’est en soi pas un problème si ces affirmations sont vraies. Par contre, si vous utilisez un tel argumentaire et que votre produit est une liste de paraphrases inspirées d’un ebook Kindle à 3€ sorti il y a cinq ans, et que vous n’apportez aucune valeur supplémentaire, votre marketing n’est pas éthique parce qu’il est mensonger.

Dans le domaine de la spiritualité, de nombreuses méthodes ont un prix élevé parce qu’elles prétendent être faciles, rapides, sans effort et sans danger. Dans les faits, la recherche spirituelle est tout le contraire, complexe, longue, difficile et remuante. Ceci constitue également une bonne illustration du problème d’éthique causé par le marketing.

La facilité, la rareté, la nouveauté font vendre. Il n’y aucun mal à mettre ces arguments en avant lorsqu’ils sont vrais. Je le répète encore une fois, le marketing est éthique lorsqu’il ne ment pas. Cette manière de voir les choses est simple, objective, facile à retenir, et elle s’applique à n’importe quelles techniques de marketing.

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

Les bases de la rédaction d’une page de vente
Comment inciter vos visiteurs à faire ce que vous voulez
Comment vendre sans avoir la fibre commerciale
Un exemple de marketing de permission