Accueil / Contenu / Game design


Game design

Depuis quelques mois, je m’intéresse au game design et j’avais envie de faire un article sur le sujet. Si le sujet du game design ne vous intéresse pas, je vous conseille malgré tout de lire cet article, car vous y apprendrez un grand principe qui peut s’appliquer dans d’autres domaines, par exemple en marketing, ou pour l’écriture de fictions.

Lorsque la météo le permet, je passe pas mal de temps dans la nature. Et l’automne dernier, le mauvais temps est arrivé un peu vite. J’ai donc décidé de me trouver une activité demandant peu d’énergie pour m’occuper pendant le mauvais temps.

Je me suis remis au langage C que je n’avais pratiquement pas pratiqué depuis 20 ans. J’adore ce langage à la fois de haut niveau tout en restant proche de la machine.

J’ai toujours bricolé des petits jeux et cette fois, je me suis dit, « pourquoi ne pas faire quelque chose de plus construit que d’habitude ? » Je me suis donc penché sur le game design.

Le game design c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, le game design consiste à concevoir des jeux. Cela ne concerne pas uniquement les jeux vidéo, mais tous les jeux. Pour créer un bon jeu de rôle ou un bon jeu de plateau, il est préférable de connaître quelques notions de game design.

Il existe tout un tas de principes qui rendent un jeu amusant. Le livre de référence pour apprendre le game design est « L’Art du game design » de Jesse Schell.

Ce qui me plaît vraiment dans le game design, c’est le côté introspectif. Un game designer ne cherche pas à créer un jeu. Il cherche à créer une expérience. Le jeu n’est que l’outil qui permettra l’expérience. Donc pour être un bon game designer, il faut avant tout jouer et être à l’écoute de ses ressentis pour comprendre les mécanismes qui nous donnent du plaisir.

Cela fait 4 ans que je m’intéresse aux techniques d’écriture de fictions et je n’ai jamais vu une telle information. Pourtant c’est exactement la même chose. Le but d’un auteur n’est pas d’écrire une histoire, mais de créer une expérience.

Et lorsqu’on écrit pour vendre, c’est également la même chose. Le but est de faire monter le désir. Il s’agit également de créer une expérience.

Cet article introductif est le premier d’une série. Selon mon humeur, j’écrirai d’autres articles sur le sujet du game design.

J’ai déjà une petite idée d’article sur les jeux incrémentaux et les mécanismes qu’ils utilisent pour activer les circuits de récompense et provoquer une libération de dopamine au niveau du cerveau.

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

Contenu gratuit
Contenu payant
Lancement
Game design
+ L’éthique des jeux freemium