Accueil / Contenu / Contenu payant / Des idées pour faire connaître vos romans


Des idées pour faire connaître vos romans

Même si sur ce blog, je souhaite plutôt parler de la vente de livres informatifs, il m’arrive de réfléchir au sujet de la vente de livres fictionnels.

Les romanciers indépendants ont souvent beaucoup d’imagination pour écrire leurs livres, mais en ont beaucoup moins lorsqu’il s’agit d’en faire la promotion. Bon nombre d’auteurs n’ont même pas conscience qu’il est possible d’agir pour rendre leurs livres plus populaires.

Je parle des auteurs indépendants, mais les petites maisons d’édition font souvent encore pires en spammant Facebook de la manière la plus lourde possible.

De nombreux experts en réseaux sociaux comparent Facebook à un cocktail où l’on peut rencontrer d’autres personnes. Lorsqu’on va dans une réception, on apporte rarement un carton de livres. Et l’on ne passe pas sa soirée à agresser les gens en disant « achetez mon livre ». Dans la vraie vie, on commence par parler avec les gens de sujets qui les intéressent. Sur les réseaux sociaux, c’est la même chose.

Pour vendre un livre informatif, il suffit de parler d’un sujet. Les personnes intéressées par ce sujet vont vous suivre. Et si elles souhaitent en savoir plus, elles achèteront votre livre.

Mais pour une fiction ? Qu’est-ce qui intéresse une personne qui aime lire un certain type de romans ? D’autres romans du même style.

Certains auteurs alimentent leur blog avec des critiques d’autres livres qu’ils aiment bien.

D’autres proposent un de leurs romans gratuitement, au format numérique. C’est une bonne idée, surtout si ce livre est le premier d’une longue série. Mais cela n’alimente pas un blog. De ce fait, ce livre gratuit sera difficilement visible.

Si vous êtes auteur indépendant, vous êtes libre de communiquer comme vous le souhaitez. Pourquoi ne pas alimenter votre blog avec un livre gratuit ? Il vous suffit de découper l’action, les dialogues, et les descriptions, en petites sections de 300 à 1000 mots. En postant quotidiennement, vous pouvez ainsi faire tourner votre blog pendant une année avec un roman de longueur moyenne.

Vous pouvez écrire spécialement pour ce format, avec des titres accrocheurs, des hameçons en fin de sections… Vous pouvez essayer de faire en sorte que la lecture de chaque section soit attirante, même pour une personne qui n’a pas suivi l’histoire depuis le début.

Vous pouvez, contre une adresse mail, permettre le téléchargement d’une archive au format epub/pdf, que vous complétez chaque semaine, pour les personnes qui prennent la lecture en route. Cette adresse mail vous permettra ensuite de contacter les personnes qui vous suivent lorsque vous sortez un nouveau livre, par exemple, la suite de votre roman gratuit.

Cette technique existe peut-être déjà, mais je ne l’ai jamais vue mise en œuvre. Pour un romancier qui est à l’aise pour écrire un livre, mais ne sait pas comment alimenter un blog qui va intéresser ses lecteurs potentiels, c’est probablement le meilleur moyen pour se faire connaître.

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

Auto-édition ou édition classique ?
Littérature et mixed-media
Comment créer le produit d’information idéal