Accueil / Contenu / Contenu payant / Auto-édition ou édition classique ?


Auto-édition ou édition classique ?

Parmi les personnes qui écrivent, on remarque deux grandes tendances. Certaines personnes trouvent qu’il est extrêmement difficile de vivre de ses écrits. D’autres pensent au contraire que cela n’a jamais été aussi facile.

Pourquoi cette différence de point de vue ?

D’un côté, ceux qui pensent qu’il est difficile de vivre de ses écrits sont restés attachés au système d’édition classique. Selon Marie Sellier, présidente de la société de gens de lettres, seuls 3500 auteurs sont affiliés à l’Agessa, la sécu des écrivains. Pour cela il faut gagner 8400€ par an soit 700€ par mois. Cela fait très peu d’auteurs professionnels, d’autant que certains d’entre eux ne gagnent même pas le SMIC.

D’un autre côté, le monde de l’édition est en pleine révolution. Avec les services d’impression à la demande du type « CreateSpace », il n’a jamais été aussi facile de se lancer dans l’auto-édition. Avec ce système, un auteur gagne environ 5 fois plus, sans investissement, et sans s’occuper de la logistique.

Lorsqu’un auteur édité doit vendre 10000 livres pour gagner sa vie, un auteur auto-édité a besoin d’en vendre 2000. S’il n’y a en France que peu d’auteurs qui vendent 10000 livres par an, il est facile d’en vendre 2000, même sans être très connu.

Même s’il est plus facile de vivre de sa plume par l’auto-édition, cela demande le développement d’un certain nombre de compétences. Il est nécessaire de développer soi-même une audience suffisante. Il faut être capable de comprendre par soi-même ce qui fonctionne ou non. Il faut apprendre à communiquer de la bonne manière…

Si vous avez échoué jusqu’ici, ne vous découragez pas. Ce n’est pas parce que les gens n’aiment pas ce que vous faites. C’est probablement parce que vous ne communiquez pas de la bonne manière.

Sur ce blog, je partage des pistes pour développer sa popularité et mieux communiquer. N’hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook.

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

Des idées pour faire connaître vos romans
Littérature et mixed-media
Comment créer le produit d’information idéal