Accueil / Contenu / Contenu gratuit / L’éthique des créateurs de contenu


L’éthique des créateurs de contenu

Les créateurs de contenu possèdent un grand pouvoir. Mais ils n’en ont pas toujours conscience. En partageant de l’information, nous influençons la vie d’autrui. Nous contribuons à la création de leur réalité.

Par exemple, si j’affirme qu’une chose est impossible, les personnes qui aiment ce que je partage vont être tentées de me croire. Si ce que je prétends est faux, j’impose des limites à des gens qui me font confiance. Peut-être qu’à cause de ces limites, ils n’atteindront pas certains de leurs buts.

Dans tous les domaines, de nombreux créateurs de contenu sont prêts à raconter n’importe quoi pour faire le buzz ou pour vendre leurs produits.

J’ai déjà parlé de la méthode permettant de créer de la fausse nouveauté en disant que la technique X est dépassée et en proposant d’utiliser la technique Y.

Il faut dire qu’en matière d’information, nous avons été éduqués par les médias. Plutôt que nous informer objectivement, ils mettent en avant les sujets les plus sensationnels pour capter l’attention, sans se soucier de la morosité qu’ils engendrent.

Mais sur internet, nous sommes libres de nous exprimer comme nous le voulons. Alors, plutôt que de suivre les mauvais exemples en mettant le profit au premier plan, pourquoi ne pas partager la meilleure information possible ?

De nombreuses personnes manquent de confiance en elles et il ne faut pas que cette question d’éthique devienne un prétexte pour ne rien faire.

Si vous étudiez sérieusement un sujet depuis des mois, vous êtes encore un débutant. Mais pour toutes les personnes qui découvrent ce sujet, vous êtes déjà un expert.

Il est tout à fait légitime pour un débutant de proposer du contenu. Il suffit d’être honnête sur son expérience véritable. Bien souvent, c’est même le meilleur contenu pour quelqu’un qui débarque dans une discipline.

Les personnes trop expérimentées ont tendance à créer du contenu totalement obscur pour le néophyte.

Essayez de faire de votre mieux. Évitez de dire que quelque chose ne marche pas à moins d’être certain que c’est le cas.

Et n’hésitez pas à changer d’avis. Les créateurs de contenu ont souvent peur de reconnaître leurs erreurs. Ils imaginent qu’ils n’auront pas l’air sérieux. Ils croient qu’il faut simuler la perfection.

Mais dans les faits, si vous souhaitez paraître trop parfait, votre discours sonnera faux. Par contre, en reconnaissant vos erreurs et en faisant évoluer votre message, vous donnerez l’image d’une personne intelligente, capable de se remettre en question et de s’améliorer.

La remise en question a aussi un effet didactique. En reconnaissant vos erreurs, vous aidez des débutants à évoluer avec vous.

En résumé, faites de votre mieux. Ne vous laissez pas paralyser par le syndrome de l’imposteur. N’ayez pas peur de reconnaître vos erreurs et de faire évoluer votre message.

Non seulement nous pouvons gagner notre vie en partageant du contenu, mais nous pouvons également faire d’internet un endroit meilleur.

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

Faut-il faire du contenu tous les jours ?
On m’a volé mon idée !
Comment se démarquer dans un monde saturé d’informations ?
Comment trouver des images libres de droits
Le blogging est-il has been ?